L’obtention du permis de conduire est une étape de la vie de l’individu à laquelle tout le monde ou presque sera confronté un jour ou l’autre. En effet, dans un monde où se déplacer en voiture peut être non seulement utile mais aussi nécessaire par moments, il est impératif d’avoir en sa possession un permis de conduire, et pour cela, vous le savez tous, passer des examens est obligatoire. Dans le cadre de l’article d’aujourd’hui, nous nous adresserons particulièrement aux habitants de la Belgique n’ayant pas encore obtenu leur permis de conduire, et nous nous pencherons plus sur la partie pratique.

Les possibilités pour l’obtention du permis de conduire en Belgique

L’obtention du permis de conduire se fait d’une manière différente selon la législation du pays concerné, et pour le coup nous nous intéresserons au cas de la Belgique puisqu’il s’agit de notre sujet.  Nous parlons ici bien entendu du permis de catégorie B, qui est le plus fréquemment demandé, et qui permet d’avoir le droit de piloter des voitures.

A vrai dire, il existe au total pas moins de 3 étapes pour avoir la possibilité d’obtenir son permis de conduire, et elles se résument dans les points suivants :

  • La filière d’auto école : ici, vous apprendrez les bases de la conduite automobile au sein d’une auto-école, avant de pouvoir conduire seul en stage ;
  • La filière libre : ici, vous ne conduisez pas seul comme pourraient le penser certains, mais vous êtes accompagné par un bénévole ;
  • L’accès direct : cette option vous permet de passer à l’examen pratique directement après les cours en auto-école, sans stage nécessaire.

Notez que selon la législation, une fois votre permis obtenu, vous n’aurez pas le droit de conduire en dehors du territoire belge, ni même de piloter des engins appartenant à une autre catégorie de permis de conduire, et gardez également à l’esprit que des détails peuvent changer concernant les lois selon que l’on se trouve en Wallonie ou en Flandre.

Déroulement de l’examen pratique

En vue de passer l’examen pratique relatif à votre permis de conduire, nous vous conseillons de veiller à prendre un rendez vous  avec le centre d’examens au moins 6 semaines avant la date prévue afin d’éviter toutes sortes d’imprévus.

Veillez à ce que la voiture avec laquelle vous vous présentez dispose d’une contenance d‘au moins 3 places, et nous vous conseillons vivement de la nettoyer, afin de ne pas donner mauvaise impression. En cas d’échec, nous vous conseillons de reprendre des cours pour tenter de corriger soigneusement les lacunes donc vous avez fait preuve le jour de l’examen. Après deux échecs consécutifs, vous serez de toute façon sous l’obligation de suivre au moins 6 heures de cours au sein d’une auto-école.