Rouler en scooter est devenu aujourd’hui bien plus pratique que n’importe quel autre moyen de transport. Si la voiture  permet d’effectuer de longs trajets confortablement, le scooter lui est plus adapté aux petites sorties de routine en circulation. Plus petit et surtout plus pratique, le scooter connait un véritable boom depuis quelques années, mais comment savoir à quel prix assurer son scooter exactement ? Est-ce une dépense véritablement nécessaire ? Vous saurez tout après avoir lu la suite.

Payer pour assurer son scooter, une obligation ?

Tout d’abord, il faut savoir que les scooters en tous genres reviennent de loin au niveau législatif. Avant l’établissement des lois sur l’assurance, les conducteurs de scooters avaient déjà connu « des réformes » au niveau administratif. En effet, si auparavant rouler en moto à petit cylindre était accessible à tous, aujourd’hui c’est loin d’être le cas. Effectivement, une loi votée en 2006 stipulait alors que toute personne titulaire d’un permis de conduire catégorie B devait obligatoirement suivre une formation de 3 heures minimum afin de pouvoir circuler en scooter. Les choses ont bien changé depuis, aujourd’hui pour pouvoir rouler de façon légale en moto à petit cylindre il faut impérativement être titulaire d’un permis de conduire catégorie A1, A2 ou A.

Le côté assurance à lui aussi été revu avec l’institution de l’obligation légale pour tout conducteur de scooters de souscrire à une assurance. Cette loi est considérée comme une responsabilité civile depuis. Alors maintenant qu’il est clair que nul ne peut se passer de couverture sociale, passons maintenant au sujet qui fâche : le tarif d’une assurance pour scooter.

A quel prix payer son assurance pour scooter ?

Généralement, les tarifs d’une assurance pour scooter varient quelque peu suivant les compagnies, mais se situent tous dans une fourchette comprise entre 250 et 600 euros. Ce chiffre peut vite grimper jusqu’à 1000 euros lors de l’addition d’offres supplémentaires au pack de base. Il existe aujourd’hui une multitude d’offres sur le marché. En plus des offres de base, les assureurs proposent désormais plusieurs packages à personnaliser dans le but d’inclure toutes les bourses. Les tarifs pour une assurance de scooter varient donc grandement selon les garanties choisies par le propriétaire. Voici les différents types de garanties qu’il est possible de trouver sur le marché :

  • Garantie panne sèche.
  • Assurance équipement défectueux.
  • Assurance prêt de véhicule.

En addition à cela, vous pouvez souscrire à une garantie qui vous assurera la prise en charge des frais de transport lorsque votre véhicule est en réparation. Il est tout à fait possible de souscrire à des packs déjà prêts contenant une ou plusieurs de ces garanties, ou de former soi-même son bouquet en fonction de ses besoins.

Les prix varient également selon la fréquence d’utilisation, un conducteur qui roule quotidiennement en scooter aura besoin d’une assurance bien plus couvrante qu’une personne qui ne sort son scooter qu’occasionnellement. Le type d’activité entre également en jeu lors de la tarification de l’assurance liée à votre scooter. Un véhicule utilisé pour le travail ne sera pas assuré de la même façon qu’un scooter à utilité anodine personnelle.