Originaire de Bordeaux, ma famille possédait un grand domaine viticole dans la partie sud de la France.

Malheureusement, il ne reste que moi qui affiche de l’intérêt pour le vin et y voit une opportunité d’affaires et j’ai décidé de reprendre le flambeau et ainsi investir dans le vin.

Heureusement que pendant ma jeunesse dans cette ville, j’ai déjà eu l’occasion de tisser des relations avec des négociants bordelais et même si nous ne disposons plus de domaine à Bordeaux, trouver des fournisseurs de vins ne me posera pas de problèmes.

Investir dans le vin: faut-il s’y lancer?

Braver les difficultés et investir dans le vin

L’investissement dans le vin n’est pas une chose facile.

Le but étant d’acheter un vin qui ne sera passé de mode que très très tard, voire même plusieurs années.

L’idéal est de choisir des vins avec une cote qui ne sera pas vite surestimée. Ainsi je conseille aux novices en investissement de ne pas se précipiter à choisir les vins chers pour estimer à les vendre au plus fort.

La qualité est primordiale puisqu’il s’agit d’un investissement, d’où la préférence pour les placements sûrs en des vins primeurs.