Pour que votre site web soit visible et accessible sur internet, plusieurs options s’offrent à vous. L’une d’entre elles, c’est de louer les services d’un hébergeur web gratuit. Bien que cette solution soit plus économique, il vous faudra en contrepartie maîtriser certaines notions pour atteindre votre objectif. Comment installer un hébergement gratuit d’un site web ? Voici l’essentiel à savoir sur le sujet.

Identifiez le type de site web que vous souhaitez créer

Vous devez savoir qu’il existe deux types de sites web et chacun d’entre eux fonctionne différemment et ils doivent être compatibles avec un type d’hébergeur spécifique. Il s’agit entre autres des sites statiques ou dynamiques.

Les sites dynamiques sont créés avec des Contents Management Système (CMS) comme WordPress, Wix, Prestashop, etc. Ce sont des outils qui sont faciles d’accès et d’utilisation. En plus, ils englobent plusieurs fonctionnalités (scripts, base de données, thème, fond, etc.)

La création d’un site web statique est plus difficile, car vous devez maîtriser certains langages de programmation comme HTLM ou CSS.

Comparez les hébergeurs web gratuits et faites un choix

Il existe plusieurs hébergeurs de site web, mais vous devez choisir en fonction du type de prestations et de vos besoins. Essayez d’estimer le flux de trafic que votre site générera et faîtes ressortir vos besoins. C’est à partir de ces données que vous aurez une idée du type qui correspond à votre site et l’hébergeur qu’il vous faut.

Dans le lot des hébergeurs gratuit, quelques-uns se démarquent. Il s’agit de hostinger, planethoster et OVH. Pour choisir un hebergement gratuit d un site web, faites une étude par vous-même et soyez attentif sur les points suivants :

  • type de prestation fournie ;
  • délai ;
  • espace cloud offert ;
  • largeur de la bande passante ;
  • nom de domaine ;
  • nombre d’email offert, etc.

Ne négligez aucun des points ci-dessus.

Accéder à l’espace de stockage et télécharger le site

Après avoir fait le choix de votre hébergement gratuit, accédez à l’espace web qui vous est réservé. Pour ce faire, servez-vous de votre nom d’utilisateur FTP, du mot de passe associé au FTP, de l’adresse et du port de connexion au serveur. Vous retrouverez ces informations dans l’email qui atteste que vous avez un espace chez l’hébergeur.

Ensuite, téléchargez le fichier de votre site sur votre espace de stockage. Faites preuve de prudence à ce niveau. Si vous souhaitez mettre en ligne un seul site, veillez à enregistrer le fichier dans le dossier dénommé « www » de votre hébergeur. S’il s’agit de plusieurs sites, faites la sauvegarde dans le dossier mutisites.

Lier le site à la base de données de votre hébergeur

Cette étape est indispensable pour finaliser le processus d’installation du site. Pour y arriver, vous devez vous servir du fichier de configuration qui contient les informations de base pouvant permettre la liaison. Adressez-vous dans ce cas à un professionnel qui maîtrise l’application de cette dernière phase. Mettez à sa disposition les informations nécessaires qui sont contenues dans le fichier de configuration (nom d’utilisateur et mot de passe, adresse du serveur et nom de la base de données).

Une fois que le site est bien lié à la base de données et installé auprès de l’hébergeur gratuit, procédez aux dernières vérifications. Assurez-vous que le code du site soit exempt d’erreur, que tous les fichiers soient présents et revoyez la configuration du nom de domaine. Si tout est bien fait et que le site est accessible, alors l’installation est réussie.