Quand votre petite amie ne va pas bien, le contact avec elle peut s’avérer délicat, même si votre intention est de la réconforter. Il y a cependant de nombreux comportements à observer pour ne pas la froisser ou la mettre de mauvaise humeur, et pour s’assurer de lui apporter du soutien lorsqu’elle en a besoin. Voici quelques bons conseils à suivre pour réconforter votre petite amie lorsqu’elle est contrariée.

Comment aborder les problèmes de votre petite amie quand elle ne va pas bien ?

La clé d’une relation saine est la communication. C’est d’autant plus vrai pour réconforter sa petite amie et l’aider à résoudre ses problèmes. Cependant, il y a certaines choses à faire et à ne pas faire lorsque vous discutez avec votre petite amie pour vous assurer de la soutenir du mieux que vous le pouvez.

  • Demandez-lui de vous expliquer le problème. Demandez-lui de s’exprimer et de se confier à vous.
  • Quand elle commence à se confier, laissez-la parler et évitez de vous exprimer tant que ce n’est pas nécessaire.
  • Soyez à l’écoute, et concentrez-vous sur ce qu’elle vous dit.
  • Ne minimisez surtout pas ses problèmes. Au lieu de ça, reconnaissez qu’ils sont présents et qu’elle a de quoi être contrariée.
  • Faites preuve d’empathie et validez ses émotions. Faites-lui sentir qu’elle a le droit d’être vulnérable parfois sans avoir à être jugée.
  • Soyez prudent en essayant de la conseiller. Elle a peut être déjà pensé à vos suggestions, et elle pourrait se vexer si vous prétendez avoir une solution facile.

Avec tout cela, il est aussi très important de garder une attitude positive. Dites-lui que vous êtes là pour elle, et que par votre union et par sa force, elle arrivera à surmonter cette période difficile. Il peut être bon de lui rappeler les problèmes qu’elle a déjà réussi à surmonter.

Comment soutenir votre petite amie lors des périodes difficiles ?

La communication est importante, c’est vrai, mais ce n’est pas tout : réconforter sa petite amie passe aussi par d’autres moyens que la conversation, et la communication non-verbale est tout aussi importante que les discussions que vous aurez. Voici d’autres conseils pour soutenir votre petite amie lorsqu’elle ne va pas bien.

Le contact physique stimule la sécrétion d’hormones très importante pour se sentir mieux. Vous pouvez par exemple lui tenir la main, ou poser votre main sur son épaule. Prenez-la aussi dans vos bras : les câlins font des merveilles pour apporter du réconfort. Un bon câlin la fera sentir en sécurité et la réconfortera certainement.

Faites preuve de patience avec elle lorsqu’elle va mal. Elle pourrait par exemple vous faire des reproches un peu injustes sous le coup de la colère, et il sera de votre devoir de désamorcer le conflit et de rester calme. Il serait de mauvais ton de lui en vouloir pour cela si vous souhaitez vraiment la réconforter.

Les petites attentions ont une grande importance. Faites-lui couler un bain, préparez-lui un bon repas, et prenez soin d’elle. Si elle se sent aimée et chérie, cela lui apportera beaucoup de réconfort. Vous pouvez aussi lui proposer une sortie : un piquenique, un séjour dans un spa, une sortie au cinéma ou même une simple balade en tête à tête. En plus de l’attention, une sortie est un bon moyen de se changer les idées.