Apprendre à jouer de la clarinette n’est pas une simple affaire étant donné que l’instrument demande de la patience et de nombreux efforts avant d’être maitrisé. Il est donc important de suivre des cours afin de savoir comment jouer de cet instrument.

La clarinette ressemble à de nombreux instruments de musique. Il est donc nécessaire d’apprendre par cœur certaines gammes afin de les maitriser.

Comment jouer de la clarinette : je vous conseille de pratiquer encore et encore

Le secret pour apprendre à jouer de la clarinette est de pratiquer sans cesse. En effet, maitriser un instrument de musique n’est pas simple, car cela demande de nombreuses compétences ainsi qu’une grande volonté.

Je vous recommande donc de prendre votre temps afin de savoir si vous avez vraiment envie de vous dédier à cet instrument. Si votre décision est prise, sachez qu’il existe de nombreux cours que vous pouvez suivre afin de vous améliorer.

 

Comment choisir sa clarinette ?

Sur le marché, il existe plusieurs modèles de clarinettes. Toutefois, on les classe en 3 catégories : pour l’apprentissage, niveau intermédiaire et pour les professionnels. Pour le premier groupe, il convient de bien choisir son modèle. Force est de mentionner que la clarinette buffet cramponest la plus populaire. Par ailleurs, il existe d’autres modèles de choix, adaptés aux besoins de chacun.

La morphologie

Il s’agit du principal critère à prendre en compte avant l’acquisition d’une clarinette. Pour un enfant de moins de 9 ans, dont les dents de devant sont définitives, il est conseillé d’opter pour un modèle de petite taille. On pense notamment à une clarinette en UT ou en Mi bémol. Pour un enfant plus âgé ou un adulte, il est possible de choisir une clarinette en Si bémol.

Les matériaux de fabrication

Les modèles présents sur le marché sont principalement fabriqués dans du bois et du plastique.

Notons que le bois est le matériau apprécié des musiciens avancés, de par le son unique qu’il procure ainsi que sa résonance. Ce matériau est toutefois déconseillé aux débutants ou aux élèves non assidus. En effet, comme il s’agit d’un matériau noble, le bois est fortement sensible aux changements climatiques. Un manque d’entretien entraîne ainsi une dégradation de l’instrument ainsi qu’un coût de réparation élevé.

Le plastique, quant à lui, est surtout observé sur les instruments d’entrée de gamme ou d’études. Brillant par leur robustesse, les clarinettes en plastique arborent un aspect et une justesse similaires aux modèles en bois, avec plus de légèreté. Ces modèles sont ainsi les plus recommandés aux débutants. Petit bémol, la clarinette en bois manque de stabilité dans le temps. Ce qui lui vaut une baisse de cote auprès des musiciens.

Enfin, les Green Line sont composées à partir de 95% de poudre d’ébène et de 5% de fibres de carbone. Développées par Buffet Crampon, elles présentent une meilleure résistance face aux changements de température et d’humidité. Cela entraîne un moindre entretien et écarte les risques de fissures. Outre cet aspect robuste et esthétique, les clarinettes issues de cette marque sont proposées avec un excellent rapport qualité/prix, apprécié par les débutants.

Comment bien monter sa clarinette ?

Pour que le son sorte d’une manière harmonieuse, il est important de bien assembler toutes les pièces de l’instrument. Il faut savoir qu’une clarinette est composée :

  • D’un pavillon, présenté sous forme de cône ou de cloche, il se trouve sur la partie inférieure ;
  • D’un corps, qui se divise en deux parties, qui sont reliés par des clés constitués de métal. Le bec est accueilli par la partie supérieure ;
  • D’un baril, qui est situé entre le bec et le corps supérieur.

Le montage consiste à assembler dans un premier temps le corps du bas et le pavillon. La fixation se fait en tournant fermement mais en toute délicatesse. Il faut ensuite relier les deux corps avant de monter l’ensemble au baril et terminer par la fixation du bec. Le respect de cet ordre est primordial pour assurer la qualité sonore.